Comprendre mon traitement

Parce qu’il n’y a pas un cancer mais des cancers et parce que chaque personne est unique, il n’existe pas UN traitement mais au contraire DES traitements qui s’adaptent à chaque cas.

Le rôle des différents traitements

Les différents traitements prescrits ont un rôle à jouer, qu’il s’agisse d’enlever ou de détruire des cellules cancéreuses, de s’attaquer à leur multiplication dans l’organisme ou à stimuler les défenses de votre organisme pour les combattre.
• La chirurgie qui vise l’ablation de la tumeur et de ses extensions
• La chimiothérapie qui agit sur les cellules disséminées dans l’organisme
• La radiothérapie qui par l’utilisation de rayonnements détruit les cellules cancéreuses
L’hormonothérapie qui empêche l’action stimulante des hormones
L’immunothérapie qui stimule le système immunitaire
• Les thérapies-ciblées qui détruisent spécifiquement les cellules cancéreuses

Le choix et l’ordre sont adaptés en fonction de la situation de chaque personne mais il vous semblera plus naturel de suivre votre traitement si vous en connaissez les différentes étapes et si savez à quoi il sert. C’est l’objectif de la présentation de votre programme personnalisé de soins.

Comprendre son plan personnalisé de soins et pouvoir poser ses limites

« Pourquoi 20 séances de rayons et pas 40 ou 60 comme mon amie ?» « Pourquoi une hormonothérapie pendant un an et non trois ou quatre ? » Il est très légitime de se poser ces questions face à la proposition de prise en charge de votre cancer.
En fait, la réponse est qu’il n’existe pas un cancer mais des cancers.
Chaque cancer est différent et chaque traitement individualisé. C’est pourquoi devant la diversité des traitements susceptibles d’être proposés, votre dossier médical va être présenté à au moins trois médecins de spécialités différentes lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP).
Suite à cette réunion, un projet thérapeutique, appelé programme personnalisé de soins ou PPS, vous est présenté et expliqué. Le choix de votre traitement est mûrement réfléchi et évalué pour vous offrir les meilleures chances de réussite. C’est un traitement « sur mesure » qui vous sera proposé. Néanmoins, vous pouvez l’accepter, le discuter, le refuser ou demander un deuxième avis, il ne pourra commencer que lorsque vous aurez donné votre accord !
Il pourra ensuite être modifié en fonction de la manière dont vous réagissez mais vous avez aussi votre droit de regard sur votre plan de soins et vous pouvez poser vos limites.

Les peurs face aux traitements et leurs effets secondaires

Oui, il est normal d’être stressé face à l’annonce des traitements et particulièrement face à la chimiothérapie qui est associée à des effets secondaires lourds et souvent douloureux pour l’estime de soi.
Il se peut que ces traitements vous aient atteint (e) dans votre intégrité physique ou que vous souffriez de perturbations dans votre sexualité. Des psychiatres et psychologues sont présents dans les services d’oncologie et peuvent vous apporter une aide cruciale dans ces moments compliqués à vivre.
Dans tous les cas, une nécessaire information en amont sur les effets secondaires exacts et probables des traitements permet de les prendre « en connaissance de cause » et de savoir à quoi s’attendre, ce qui n’est pas toujours le cas comme nous le dit Christine : « J’ai été perturbé par mes pertes de mémoire, la perte des poils du nez et des cils, j’ai eu une neuropathie, je lâchais tout ce que j’attrapais. C’est perturbant au début, il faut le prendre avec humour. Tous ces effets indésirables, ça a été l’enfer ».
Aussi, pouvoir faire le point avec les professionnels de santé, sur les bénéfices que vous en retirez où en attendez est incontournable.

La relation soignant-soigné

Il n’est pas toujours facile de communiquer avec son oncologue et une relation de confiance n’est pas toujours simple à construire, pourtant il n’est pas envisageable de pouvoir en faire l’économie comme le rappelle Adriana : « Ensuite, c’est la rencontre avec mon oncologue qui m’a accompagné, je lui faisais confiance et lui aussi prenais le temps de répondre à toutes mes questions. ».
Comme le formule parfaitement Claire, pour tenir, pour aller de l’avant, c’est : « La qualité de la relation, l’écoute, l’échange qui a conditionné ma capacité à me projeter dans le futur. ». Elle attire notre attention sur le fait que : « La rencontre avec le médecin, c’est majeur, c’est l’espoir d’avoir des réponses à ses questions, c’est pouvoir exprimer toutes les peurs et inquiétudes. ». C’est l’opportunité de pouvoir faire entendre sa souffrance, ses doutes, ses interrogations, ses angoisses. Oser dire que l’on redoute les effets des traitements ou que l’on a peur d’avoir mal.
Vous pouvez revendiquer une relation plus symétrique avec votre médecin et vous positionner comme acteur de votre parcours de soins. Choisir de différer un rendez-vous pour partir en vacances, vouloir faire une pause dans les traitements doit apparaître une demande légitime qui doit être entendue et prise en compte. Vouloir être écouté (e) pour être compris (e) particulièrement dans certaines circonstances difficiles comme le souligne Claire est le souhait légitime de toute personne malade : « Quand les nouvelles étaient mauvaises, un accompagnement était mis en place notamment la prise en charge par une infirmière qui a pu m’écouter. Cela m’a permis d’être prise en considération, de pouvoir exprimer ce que je ressens par rapport à cette mauvaise nouvelle. »

Les soins de support : une aide précieuse dans le parcours de soins

Les soins de support : « qu’est-ce que c’est exactement et à quoi ça sert ? »
Les soins de support désignent l’ensemble des soins et soutiens qui peuvent être proposés aux personnes malades du cancer, tout au long de la maladie conjointement aux traitements spécifiques (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie) lorsqu’il y en a » *
Ils s’inscrivent dans votre programme personnalisé de soins et ont pour objectif d’améliorer votre qualité de vie et votre bien-être.
Plus concrètement, les soins de support, c’est une équipe médicale pluridisciplinaire qui est là pour vous entourer à tous les moments clés de votre maladie et vous apporter un réconfort physique ou psychologique. Mieux contrôler les effets secondaires liés aux traitements, gérer sa fatigue, soulager ses douleurs font partie des objectifs des soins de support. Ils sont proposés à l’intérieur des établissements mais aussi en ville par des professionnels libéraux qui travaillent en lien avec les structures de soins.
Vous pouvez les retrouver sur les sites en ligne sur cette page.

* définition Plan Cancer 2003

La participation à un programme d’Education Thérapeutique pour améliorer sa qualité de vie

Vivre avec son cancer au quotidien, pour ne pas être une fatalité, cela s’apprend.
Des professionnels de santé et des patients formés peuvent vous accompagner en fonction de vos besoins. Cet accompagnement fait partie de vos soins et de la prise en charge de votre maladie : c’est l’éducation thérapeutique.
Être plus autonome et intégrer sa maladie dans sa vie quotidienne sont les objectifs des programmes d’éducation thérapeutique.
De nombreux programmes vous attendent sur le territoire de l’Occitanie. Ils concernent différents cancers : cancer du sein, cancer orl, cancer de la prostate et autres.
Vous pouvez les retrouver dans la rubrique du site « Je recherche un programme d’éducation thérapeutique près de chez moi » et regarder les différents témoignages de patients.